Déclaration et compte-rendu FSU40 CTSD de rentrée

Déclaration et compte-rendu FSU40 CTSD de rentrée

2018-09-16T11:00:24+00:0010 septembre 2018|Catégories : DOSSIERS|

Le compte-rendu du SNUIPP-FSU (1er degré) ici

Le compte-rendu du SNES-FSU (2nd degré) :

Mardi 4 septembre a eu lieu le premier Comité Technique Spécialisé Départemental. La FSU a voté contre la rentrée préparée par le DASEN. En effet les effectifs présentés sont très hauts, notamment dans les collèges où 13 % des divisions sont très proches des seuils de 28 élèves en 6ème et 30 pour les autres niveaux, les atteignent, voire les dépassent, y compris en REP. Les collèges landais ont connu 5 fermetures de classes pour 3 ouvertures, ce qui représente 2 fermetures de divisions dans le département, alors même que le nombre d’élèves continue d’augmenter. Les groupes d’ULIS sont surchargés, malgré des ouvertures, et l’inclusion se fera à grand peine puisque les classes sont déjà pleines, sans compter la présence d’éventuelles AVS aux côtés des élèves en situation de handicap. Les classes de SEGPA, elles aussi, dépassent parfois le maximum de 16 élèves.
Dans les lycées, de nombreuses classes ont un effectif de 35 élèves. Il est parfois dépassé.
Ces conditions de travail ne sont pas acceptables. Nous continuons à revendiquer des effectifs plus légers de 30 élèves maximum en lycée et 25 en collège.
Dans quelques collèges ou lycées du département des personnels étaient manquants lors de cette semaine de rentrée. Nous avons fait remonter les situations dont vous nous aviez informés et nous suivrons l’évolution de la situation.
Nous avons également attiré l’attention du DASEN sur les conditions d’exercice difficiles de certains collègues en service partagé sur des établissements éloignés, ou de stagiaires éloignés des centres de formation, sur les inquiétudes des AVS et AESH en ce début d’année.

Déclaration préalable de la FSU :

Mesdames, Messieurs les membres du CTSD,

Quelle est le sens d’une instance si les décisions sont déjà prises d’avance ?

Quels échanges pouvons-nous avoir si nous n’avons pas de documents en avance ou si partiels ?

Nous ne pourrons continuer M. l’Inspecteur d’académie à accepter que se pratique déjà et de fait, le projet CAP22 de réduire les instances de dialogue à la partie congrue et qu’elles deviennent simplement des chambres d’enregistrement même si nous comprenons que des personnels soient placés sur les putatives ouvertures pour ne pas obliger les équipes à refaire les classes deux jours avant la rentrée.

la suite ici