Le “Plan de rupture”, issu des travaux du collectif national et des collectifs locaux de Plus jamais ça qui fait suite au “Plan de sortie de crise” de mai 2020, a été rendu public le 25 août dernier lors de l’université d’été des mouvements sociaux de Nantes.

Il peut être téléchargé ici: https://plus-jamais.org/wp-content/uploads/2021/08/plan-de-rupture.pdf et diffusé largement. Pour mémoire, le collectif Plus jamais ça a également publié en mai 2021 un rapport, intitulé “Pas d’emploi sur une planète morte”, déconstruisant les idées reçues sur les pertes d’emplois qui seraient liées à la transition écologique,  destiné à outiller les militant-es sur ce sujet. Vous pouvez le télécharger ici: https://plus-jamais.org/2021/05/06/pas-d-emploi-sur-une-planete-morte/

Parce qu’il est urgent de rompre avec le dogme de la résilience institué par le président Macron qui promeut l’individualisme et l’adaptation quand, plus que
jamais, il faut stimuler le collectif, la solidarité et nos capacités à transformer ce qui est.
La loi «climat et résilience» fait d’ailleurs la part belle au monde d’avant qui demeure le monde d’aujourd’hui et sera immanquablement celui de demain si nous ne réagissons pas.
Cette année et demie de confinement a bouleversé et détérioré nos conditions de vie et de travail, en premier lieu pour les plus précaires. La jeunesse n’a jamais
autant été délaissée et si peu considérée. En attisant les inégalités et en confortant l’isolement, la précarisation, le fatalisme et l’individualisme, le président Macron
attise les ressorts de la violence et des discriminations.

Ce plan rompt précisément avec cette idéologie dévastatrice.

OBJECTIF 1 : GARANTIR À TOUTES ET TOUS
LES MESURES DE PROTECTION ET DE PRÉVENTION
Mesure 1 : Lever les brevets sur les vaccins Covid
Mesure 2 : Un plan d’urgence pour l’hôpital public et contre les déserts médicaux
Mesure 3 : Un plan contre les violences faites aux femmes
Mesure 4 : Garantir la santé et la sécurité individuelle et collective au monde du travail
OBJECTIF 2 : ASSURER LA SÉCURITÉ SANITAIRE
EN FAISANT PROGRESSER LA DEMOCRATIE
Mesure 5 : Abroger les lois liberticides
Mesure 6 : Pour les droits des femmes et contre le sexisme
Mesure 7 : Pour les droits des étranger·ères
OBJECTIF 3 : DU TRAVAIL POUR TOUTES ET TOUS
Mesure 8 : Augmenter les salaires
Mesure 9 : Revaloriser les droits pour les intermittent·es,
les privé·es d’emploi et les travailleur·euses en contrat précaire
Mesure 10 : Revaloriser les salaires et les carrières des femmes
Mesure 11 : Réduire et partager le temps de travail
Mesure 12 : Interdire les licenciements dans les entreprises qui font du profit
et qui bénéficient d’aides publiques exceptionnelles au nom de la crise sanitaire
Mesure 13 : Mettre en œuvre un plan de politique publique d’anticipation,
de soutien et de contrôle de la transition écologique
Mesure 14 : Créer un nouveau statut du salarié·e
OBJECTIF 4 : GARANTIR LA SATISFACTION
DES BESOINS FONDAMENTAUX
Mesure 15 : Pour un droit garanti au revenu et à la protection sociale pour toutes et tous
Mesure 16 : Pour l’accès et le droit au logement de qualité pour toutes et tous
Mesure 17 : Pour le déploiement des services publics de qualité
sur l’ensemble du territoire
OBJECTIF 5 : POUR UNE RÉELLE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE
Mesure 18 : Engager des annulations de dettes des pays les plus pauvres
Mesure 19 : Pour un fonds d’aides internationales
Mesure 20 : Mutualiser les savoirs et les brevets pour garantir l’accès mondial
à l’innovation et la coopération sur les biens médicaux
OBJECTIF 6 : REPRENDRE LE CONTRÔLE SUR
LE MONDE DE LA FINANCE ET LA DETTE PUBLIQUE
Mesure 21 : Pour une politique monétaire et prudentielle au service
des besoins sociaux et environnementaux
Mesure 22 : Réguler les activités bancaires
OBJECTIF 7 : PLUS DE JUSTICE FISCALE
Mesure 23 : Pour une imposition plus juste et progressive des revenus et du patrimoine
Mesure 24 : Lutter efficacement contre la fraude et l’évasion fiscale
Mesure 25 : Renforcer la taxation des transactions financières
Mesure 26 : Supprimer les niches fiscales inutiles et les exonérations nocives
pour la protection sociale, le climat, la biodiversité et la lutte contre les inégalités
OBJECTIF 8 : ACCOMPAGNER DURABLEMENT LA RECONVERSION
Mesure 27 : Soumettre l’Etat et les entreprises à l’Accord de Paris
et interdire les dividendes climaticides
Mesure 28 : Cesser les soutiens publics aux acteurs polluants, destructeurs
de la biodiversité et de l’emploi
Mesure 29 : Accompagner la reconversion via le renforcement des droits des travailleuses
et travailleurs, des systèmes de formation et d’enseignement-recherche rénovés
OBJECTIF 9 : TRANSFORMER NOS MODES
DE PRODUCTION, DE MOBILITÉS ET DE CONSOMMATION
Mesure 30 : Stopper toutes les négociations et finalisations d’accords
de commerce et d’investissement
Mesure 31 : Repenser les mobilités
Mesure 32 : Une loi pour bâtir ensemble et démocratiquement une économie de sobriété
OBJECTIF 10 : UN PLAN DE TRANSITION SOCIALE
ET ÉCOLOGIQUE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ALIMENTATION
Mesure 33 : Construire une véritable démocratie agricole et alimentaire
Mesure 34 : Valoriser et créer des emplois dans l’agriculture
Mesure 35 : Garantir à toutes et tous un égal accès à une alimentation saine et de qualité
Mesure 36 : Instaurer la souveraineté alimentaire pour tous les peuples