Compte rendu de la FSU40

Pour la FSU : Cathie BLAIN, Marlène BORDESSOULES, Philippe LUCAS, Damien MASSON, Marie-Claire MERRIEN (secrétaire du chsct40)

Autres OS : 3

L’instance est présidée par L’IA-DASEN en présence de M. Dinelli (IEN-DASEN).

Le DASEN introduit la séance en saluant l’engagement de tous les personnels de l’Education Nationale et en profite pour communiquer ses vœux aux représentant.e.s des personnels dont il salue le travail.

La FSU a poursuivi avec la lecture de sa déclaration liminaire.

La FSU a interpellé le DASEN sur chacun des points ci-dessous, vous trouverez les réponses apportées par le DASEN ou membres de l’administration ayant assisté au CHSCTD.

Point sur le remplacement :

FSU : quels moyens dans le 1er et le 2nd degré ? Qu’en est- il du recours aux personnels retraités ?

Dasen : dans le 1er degré, on note aujourd’hui dans les Landes un taux d’absentéisme de 10% (tous ne sont pas liés au COVID). S’agissant du remplacement, une cinquantaine d’enseignants sont non remplacés. Avant les vacances de Noël, le recrutement de 10 contractuels a eu lieu, auxquels s’ajoutent 5 autres recrutés en janvier. Une marge de manœuvre est toujours possible. Dans le second degré, la carence de 15 jours pour déclencher le remplacement d’un.e enseignant.e reste d’actualité. Aucun moyen de remplacement n’est prévu.

Protection des personnels.

FSU : Il existe un décalage entre les annonces ministérielles et la réalité de l’équipement réellement disponible.

Dasen : Les masques tissus livrés en septembre permettent de tenir jusqu’au printemps. Des masques inclusifs ont été distribués. Des masques chirurgicaux seraient distribués dans la deuxième quinzaine de juillet janvier. Les conditions d’envoi seront communiquées ultérieurement.

Autotests :

FSU : La pénurie d’autotests impacte le fonctionnement des nouveaux protocoles.  Qu’en est-il des stocks d’autotests dans les établissements, services et circonscriptions ?

Dasen : des livraisons sont prévues dans les prochaines semaines et des accords de remboursement avec les pharmacies sont en cours. Il rappelle qu’il existe des stocks d’autotests à la DSDEN. Les établissements peuvent effectuer des demandes.

Capteurs de CO2.

FSU : où en est-on pour les capteurs de CO2 ? Dans le second degré, les établissements disposent pour la plupart d’un seul capteur pour des dizaines de salles.

Dasen : il rappelle qu’il s’agit d’un équipement mobile. Les communes ou communautés d’agglomération, ainsi que le Département ont été informés que l’État pouvait les aider au financement de ce matériel.

Médiateur∙trices COVID

FSU : intervention dans les écoles ?

Dasen : ils sont toujours en activité.

Retour des élèves cas contacts dans les établissements :

FSU : la FSU alerte sur la nouvelle règle d’isolement pour les cas contacts et les cas positifs. Dans les établissements, ce nouveau protocole met les vies scolaires sous tension. Les AED sont surmenés par la multiplication des appels des parents qui n’ont pas compris le type de tests à réaliser, les délais, la logistique intenable de la gestion des cas contacts dans les établissements, la gestion des retours des élèves impossibles. La plupart des élèves reviennent sans attestation, ne passent pas par la vie scolaire, n’ont parfois pas respecté les bons délais. Cette mise en œuvre se fait au détriment des conditions de travail des AED et CPE. Comment s’assurer que les enfants « cas contacts » reviennent à l’école en étant négatif ? Les attestations sur l’honneur suffisent-elles ? Comment faire avec les enfants déposés par les transports scolaires ? Dans le 1er degré, ce sont les directeurs qui sont chargés du « contact-tracing » en lien avec la Cellule de Crise Covid sans moyen supplémentaire, ni temps dédié supplémentaire. Avec la charge de la classe c’est très compliqué.

Dasen : La transmission des listes de cas contact par les établissements est suspendue. Cela va alléger la charge de travail. Un registre doit toujours être tenu en interne pour gérer les retours. Aucun moyen n’est prévu pour les vies scolaires.

Contrôle des résultats des tests et tensions avec les familles.

FSU : En décembre 2021, des collègues du premier degré se sont fait agresser par des parents d’élèves (des renforts de police ont été nécessaires dans certaines communes) lors des contrôles de résultats de tests des élèves cas contacts. Dans le second degré, les vies scolaires sont en première ligne et subissent l’animosité de beaucoup de parents qui subissent également la complexité des protocoles. Que prévoit la DSDEN pour accompagner et protéger ces personnels ?

Dasen : il encourage les personnels à signaler toute situation d’agression et d’animosité de la part des parents, que ce soit via les circonscriptions ou les chefs d’établissement. Le DASEN lui-même procède à des régulations auprès des parents.

Accueil des enfants des professions essentielles quand la classe n’est pas ouverte.

FSU : par qui et où ? Les enfants des enseignant.e.s sont-ils concernés ? Les enseignant∙es qui auraient à garder leur enfant dont la classe n’est pas remplacée seront-ils placés en ASA comme cela était avant ?

Dasen : il confirme que la liste des personnels prioritaires est moindre. Les enfants concernés peuvent être répartis dans les autres classes de leur école quand celle-ci n’est pas fermée ou que le nombre de classes le permet, la même classe pour le même groupe d’élève pour permettre le tracing. Il suffit qu’un seul des 2 parents confirme qu’il fasse partie des personnels prioritaires. Des écoles pivots ont été désignées, au cas où l’épidémie s’emballerait et que le nombre de classes « ouvertes »ne suffirait plus à accueillir les enfants des personnels prioritaires. C’est un plan B pour lequel le personnel accueillant n’a pas encore été désigné. Les enseignant.e.s dont les enfants ont leur classe fermée ou sont en attente d’un test seront en ASA.

Continuité pédagogique :

FSU : quelles obligations de suivi en distanciel des élèves malades du COVID ou cas contact ?

IEN DASEN : on reste sur des conditions traditionnelles. Si l’élève est malade, pas de changement avec ce qui se fait normalement. Si l’élève est cas contact, un suivi peut être fait sur le contenu du cours (transmission des polycops) et les devoirs mais les enseignants ne sont pas tenus d’assurer le cours en distanciel. 

Personnels vulnérables.

FSU : quelles sont les dispositions en vigueur pour les personnels vulnérables? Des personnels vulnérables ont-ils/elles demandé de revoir leurs aménagements et sollicité d’être en ASA ?

Dasen : la liste des personnes vulnérables n’a pas changé. Cela ne concerne pas les conjoints, parents, etc.

Formation des personnels dans le 1er degré :

Dasen : l’ensemble de la formation a été suspendu, sauf la formation réglementaire (CAPPEI et CAFIPEMF)

Décharges de direction.

FSU : les directeurs qui ont été privés de décharge vont-ils récupérer leurs jours ? Ceux qui ont dû assurer un remplacement sur leur temps de décharge pourront-ils récupérer ces jours perdus ?

Dasen : un état des lieux a été demandé à chaque circonscription. Le rattrapage des jours perdus se fera dès que possible.

Retraités.

FSU : Des retraités ont-ils été contactés pour venir remplacer les PE sur le terrain ?

Dasen : la liste des enseignants à la retraite depuis septembre a été dressée. Si le besoin s’en fait ressentir, ils seront contactés.

Évaluations CP.

Dasen : Elles restent obligatoires ; les délais ont été allongés d’une semaine

Force est de constater, si on pouvait en douter, que la gestion de l’épidémie dans nos établissements scolaires est loin de de présenter la protection qui serait nécessaire pour assurer la sécurité des élèves, des personnels et des familles.

Face à la crise sanitaire, la FSU, en intersyndicale et en partenariat, appelle à la grève et à l’action ce jeudi 13 janvier, pour les moyens nécessaires au fonctionnement de l’école et le respect de ses personnels !

 

2022-01-07Déclaration liminaire de la FSU au CHSCTD extra ordinaire